top of page
Posts à l'affiche

6 REGLES D'OR POUR COMMUNIQUER AVEC UNE EQUIPE MULTICULTURELLE


Fédérer une équipe est le défi de tout manager et demande une remise en question permanente pour s'ajuster au plus près des besoins de ses collaborateurs. Alors quand des paramètres interculturels entrent dans l'équation, le manager doit redoubler d'attention à l'égard de son équipe et intégrer, en plus de nouveaux outils de communication, un savoir-être adapté. En effet, l'expatriation et la mondialisation ont considérablement modifié la composition des entreprises et des interlocuteurs. Occulter ou méconnaître ces codes culturels peut conduire à des malentendus , des quiproquos et bloquer une communication indispensable à la réussite d'un projet commun. Pourtant, quelques fondamentaux peuvent faire de votre équipe mozaïque un symbole d'unité et d'enrichissement mutuel, voire un véritable levier de performance et de réussite.


  1. Tout d'abord, prenez simplement un moment pour prendre en considération les différentes cultures et nationalités qui composent votre équipe multiculturelle: demandez à vos collaborateurs d'où ils viennent, quelles motivations les ont poussés à changer de pays, ce qu'ils aiment dans leur culture d'origine, ce qu'ils aiment dans leur nouveau bain culturel et les difficultés qu'ils rencontrent. S'intéresser à l'autre est déjà une marque d'ouverture et contribue à créer un premier lien.

 

  1. Cotoyer d'autres cultures et d'autres modes de penser vous renvoie obligatoirement à votre propre système de valeurs et de croyances. Le mélange ethnique peut être source d'exotisme pour certains ou d'incompréhension pour d'autres. Dans tous les cas, il convient de vous interroger sur ce que ce miroir interculturel dit de vous: En quoi la culture de l'autre peut être un atout ou un frein pour vous? et pour quelles raisons? A quelles valeurs personnelles fait-elle écho? Posez-vous à présent des questions puissantes: en quoi cette équipe multiculturelle peut-elle être un enrichissement pour mon projet et pour moi? Qu'est-ce qu'elle peut m'apporter de bénéfique? Nous évoluons tous avec un système de croyances et de valeurs et nous avons notre propre représentation du monde. Accepter que l'autre n'a pas la même modélisation du monde que vous, c'est accepter d'ouvrir votre regard et d'élargir votre point de vue.

 

  1. Renseignez-vous sur les codes culturels des différentes nationalités qui composent votre équipe. Sans devenir un expert des pays, comparez les cultures qui vous entourent et la vôtre: sur quels points vous rejoignez-vous? quelles sont les principales différences? D'une manière générale, misez sur les points communs et optimisez-les au quotidien. Listez également les points sur lesquels vous devez être vigilant: quelles paroles ou quels gestes devez-vous éviter? Désigner une personne du doigt peut être très bien interprété par un scandinave et très mal vécu par un latin qui voit en ce geste une offense. Nos gestes, nos mots, notre attitude n'ont pas la même signification selon les cultures. Chercher à décoder le langage de l'autre, tant sur le plan verbal que non-verbal, c'est diminuer le risque de malentendus et de quiproquos.

 

  1. Cultivez l'écoute et la bienveillance avec votre équipe et redoublez d'attention avec ceux venus d'autres horizons. En effet, la barrière de la langue, l'éloignement géographique peuvent être une source d'incompréhension et de stress pour vos collaborateurs. D'