Posts à l'affiche

Réussissez vos interventions à l'oral

January 2, 2017

 

ETAPE 1: Libérez-vous du regard que vous portez sur vous!

 

Prendre la parole en public est un exercice auquel nous sommes confrontés depuis notre enfance et qui jalonne une partie de notre existence: répondre aux questions de nos professeurs, de nos parents, passer son bac, des entretiens d'embauche, animer une réunion, présenter un projet, parler devant ses amis, ses collègues, ses proches, ... . Cet exercice en apparence naturel peut vite devenir source de blocage et d'angoisse selon les expériences vécues. Nous verrons au fil des semaines et par l'intermédiaire d'outils simples comment transformer l'épreuve de la prise de parole en un véritable moment de plaisir qui vous permettra de découvrir et d'exploiter votre inestimable potentiel.

 

Tout d'abord, avant d'affronter votre public, la première personne que vous devez observer,.. c'est vous! Commençons par identifier ce que vous pensez être et ce que vous êtes vraiment.

  1. Que pensez-vous de vous à l'oral ? Faites appel à vos souvenirs, visualisez les moments où vous avez pris la parole. Quelles images vous reviennent à l'esprit? Quels retours avez-vous eu de vos prestations à l'oral? Sur une feuille, dressez deux colonnes avec vos points forts et vos points à améliorer. Examinez à présent si ces croyances sont réalistes, encore d'actualité ou non.

N.B: Les croyances sont les avis que nous avons sur ce qui nous entoure et sur ce que nous vivons. Nos croyances font partie de notre personnalité, elles peuvent être aidantes ou limitantes. Exemple: Si vous croyez que vous n'êtes pas bon à l'oral (parce qu'un adulte peu habile vous l'a dit), alors vous vous conditionnerez pour être un mauvais orateur et vous confirmerez cette croyance de départ. Sortez de ce cercle vicieux et construisez votre propre système de croyances, indépendant de celles qu'on a projetées sur vous et qui ne vous appartiennent pas. Observez ce qui fonctionne chez vous, appuyez-vous sur vos réussites. C'est à vous d'identifier vos points forts. Reprenez maintenant votre feuille et inscrivez cinq nouveaux points forts dans la colonne concernée.

 

2. A présent, ouvrez un compte émotionnel positif. Pour cela, dressez deux colonnes sur une feuille. Écrivez la liste de vos peurs à l'oral dans la première colonne puis ressentez ce que cela déclenche émotionnellement en vous . Dans la deuxième colonne maintenant, trouvez un remède à chacune de vos peurs en les reformulant positivement. ex: "j'ai peur de bafouiller" se transforme en "j'ose parler". Que ressentez-vous à présent? Quelle colonne décidez-vous de garder? Vous pouvez afficher la liste de vos nouveaux remèdes dans un endroit où vous pourrez les visualiser régulièrement (bureau, écran d'ordinateur,...).

N.B: Notre cerveau fonctionne un peu comme une radio dont nos automatismes verbaux modulent la fréquence. Par exemple, si vous dîtes "j'ai peur de bafouiller", vous vous branchez sur la fréquence de la peur et vous ordonnez à votre cerveau de paniquer. Le choix des mots programme nos émotions et nos comportements. Ainsi, au lieu d'employer "il faut", "je dois", entraînez-vous à utiliser "je veux, "je peux", "j'ai envie". Vous verrez qu'en réajustant les mots que vous employez, vous aurez progressivement une image beaucoup plus positive de vous-même.

 

3. Apprenez à être un éternel apprenant . Est-ce que vous devez être parfait? Est-ce que vous n'avez pas le droit de vous tromper? La croyance qu'il faut tout réussir constitue un obstacle majeur. A l'image d'un enfant qui tombe, qui se relève et qui apprend dans la joie et la curiosité sans avoir conscience du jugement, acceptez de vous tromper pour mieux vous relever, acceptez d'être dans un processus d'apprentissage.

 

4. Posez-vous enfin cette question fondamentale: quelles sont vos valeurs? Elles sont le pilier de ce que vous êtes et font partie de votre ADN. Par exemple, vos valeurs peuvent être la simplicité, la générosité, l'humour, l'enthousiasme,... . Sur une feuille, écrivez spontanément les cinq valeurs qui vous paraissent fondamentales. Relisez-les puis ajoutez-en cinq nouvelles. Vous constaterez à quel point vous êtes riche de valeurs. Nourrissez-les, exploitez-les au quotidien. Elles trouveront naturellement leur place dans vos discours. Plus vous serez authentique, j'entends par là relié à ce que vous êtes, plus vous serez à l'aise et en phase avec vous-même.

Voilà! Vous venez de franchir une première étape, celle de vous libérer du regard que vous portez sur vous. Nous verrons la semaine prochaine comment se libérer du regard des autres. Belle semaine à tous!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload