Posts à l'affiche

L'Art d'écouter, ça s'apprend!

March 27, 2017

Écouter. A priori, nous connaissons tous la définition de ce mot et sa polysémie: percevoir des sons, des bruits et plus largement prêter attention à ce que quelqu'un dit. Pourtant, vous arrive-t-il de vous exprimer et de ne pas vous sentir "écouté"ou bien inversement avez-vous l'impression d'écouter quelqu'un mais sans pouvoir vous empêcher de mettre en lien ses propos à votre propre histoire personnelle? Finalement, c'est quoi écouter? Comment sait-on que l'on écoute vraiment et que l'on est vraiment écouté? Prenons quelques instants (ça vaut le coup) pour comprendre en quoi écouter est un Art à la portée de tous.

 

Tout d'abord, écouter l'autre, c'est l'accueillir. De quelle manière? tout simplement en lui offrant une écoute active et bienveillante. C'est à dire? En restant le plus neutre possible, sans porter de jugement sur ce que vous entendez et en mettant votre propre système de croyances de côté. Généralement, nous avons tendance à écouter notre propre discours intérieur et à le projeter sur les autres. Vérifiez par exemple s'il vous arrive d'interrompre votre interlocuteur avec des "moi aussi, il m'est arrivé la même chose", "je pense exactement comme toi", "je vais te raconter mon histoire", .... . En agissant comme cela, et sans mauvaise intention de votre part, vous écoutez en réalité votre histoire, pas celle de l'autre. Acceptez également que votre interlocuteur n'ait pas la même vision du monde que vous. Nous avons tous notre modèle du monde. Écoutez l'autre avec la réelle intention de le comprendre. Prenez aussi l'habitude de reformuler les propos que vous entendez : "si je te comprends bien, tu aimerais....", "si je te suis bien, tu voudrais ....". Plus vous mettrez en place ces mécanismes (bienveillance, neutralité, reformulation, ...), plus votre écoute sera de qualité et votre relation aux autres s'améliorera grandement.

 

Écoutez vraiment les autres, c'est formidable (peut-être que vous le faites déjà naturellement et peut-être avez-vous le sentiment de vouer votre vie à écouter les autres) mais avant cela, la première personne que vous devez écouter, c'est vous-même! Ce n'est pas égoïste, non, ni égocentrique, c'est normal et même indispensable. Comment être en relation avec les autres si je ne le suis pas avec moi-même? Et s'écouter, qu'est-ce que ça veut dire au juste? Prenez simplement quelques minutes pour vous poser ces quelques questions très simples et oh combien fondamentales: de quoi ai-je réellement besoin en ce moment? De détente, d'attention, de respect, ....... ? Qu'est-ce que je peux mettre en place concrètement pour palier à ces besoins? Dans votre relation aux autres, lorsque par exemple une personne vous met très en colère ou vous a blessé, saisissez l'opportunité de la situation pour faire un point sur vous-même: qu'est-ce que cette colère ou tristesse dit de moi? Généralement, ce qui nous fait vivement réagir peut-être le signe d'un besoin que nous n'avons pas identifié ou qui est là, latent, et qui ne demande qu'à jaillir.

 

En étant à l'écoute de vos besoins, vous aurez une relation de meilleure qualité avec vous-même et votre relation aux autres ne sera plus un moyen de combler vos manques mais un lieu créateur d'échange et d'ouverture propice à une vie "plus inspirée et plus rayonnante" (Thomas d'Ansembourg). Comme tout apprentissage, cela demande du temps et de la patience: Décidez dès aujourd'hui de développer vos talents d'écoute sur une période. Entraînez-vous avec toutes les personnes que vous côtoyez et quel que soit le contexte: Activez l'arrosage automatique de bienveillance et de non-jugement; exprimez vos besoins par écrit et réfléchissez par quels moyens vous pourriez les combler. Observez et notez au fur et à mesure ce qui change dans votre vie. N'attendez pas de grand miracle, félicitez-vous simplement de votre démarche et du grand pas que vous êtes en train de faire pour vivre pleinement.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload