Posts à l'affiche

6 REGLES D'OR POUR COMMUNIQUER AVEC UNE EQUIPE MULTICULTURELLE

August 11, 2017

 

Fédérer une équipe est le défi de tout manager et demande une remise en question permanente pour s'ajuster au plus près des besoins de ses collaborateurs. Alors quand des paramètres interculturels entrent dans l'équation, le manager doit redoubler d'attention à l'égard de son équipe et intégrer, en plus de nouveaux outils de communication, un savoir-être adapté. En effet, l'expatriation et la mondialisation ont considérablement modifié la composition des entreprises et des interlocuteurs. Occulter ou méconnaître ces codes culturels peut conduire à des malentendus , des quiproquos et bloquer une communication indispensable à la réussite d'un projet commun. Pourtant, quelques fondamentaux peuvent faire de votre équipe mozaïque un symbole d'unité et d'enrichissement mutuel, voire un véritable levier de performance et de réussite.

 

  1. Tout d'abord, prenez simplement un moment pour prendre en considération les différentes cultures et nationalités qui composent votre équipe multiculturelle: demandez à vos collaborateurs d'où ils viennent, quelles motivations les ont poussés à changer de pays, ce qu'ils aiment dans leur culture d'origine, ce qu'ils aiment dans leur nouveau bain culturel et les difficultés qu'ils rencontrent. S'intéresser à l'autre est déjà une marque d'ouverture et contribue à créer un premier lien.

     

  2. Cotoyer d'autres cultures et d'autres modes de penser vous renvoie obligatoirement à votre propre système de valeurs et de croyances. Le mélange ethnique peut être source d'exotisme pour certains ou d'incompréhension pour d'autres. Dans tous les cas, il convient de vous interroger sur ce que ce miroir interculturel dit de vous: En quoi la culture de l'autre peut être un atout ou un frein pour vous? et pour quelles raisons? A quelles valeurs personnelles fait-elle écho? Posez-vous à présent des questions puissantes: en quoi cette équipe multiculturelle peut-elle être un enrichissement pour mon projet et pour moi? Qu'est-ce qu'elle peut m'apporter de bénéfique? Nous évoluons tous avec un système de croyances et de valeurs et nous avons notre propre représentation du monde. Accepter que l'autre n'a pas la même modélisation du monde que vous, c'est accepter d'ouvrir votre regard et d'élargir votre point de vue.

     

  3. Renseignez-vous sur les codes culturels des différentes nationalités qui composent votre équipe. Sans devenir un expert des pays, comparez les cultures qui vous entourent et la vôtre: sur quels points vous rejoignez-vous? quelles sont les principales différences? D'une manière générale, misez sur les points communs et optimisez-les au quotidien. Listez également les points sur lesquels vous devez être vigilant: quelles paroles ou quels gestes devez-vous éviter? Désigner une personne du doigt peut être très bien interprété par un scandinave et très mal vécu par un latin qui voit en ce geste une offense. Nos gestes, nos mots, notre attitude n'ont pas la même signification selon les cultures. Chercher à décoder le langage de l'autre, tant sur le plan verbal que non-verbal, c'est diminuer le risque de malentendus et de quiproquos.

     

  4. Cultivez l'écoute et la bienveillance avec votre équipe et redoublez d'attention avec ceux venus d'autres horizons. En effet, la barrière de la langue, l'éloignement géographique peuvent être une source d'incompréhension et de stress pour vos collaborateurs. D'une manière générale, soyez simple et clair dans vos propos, allez à l'essentiel et vérifiez autant que possible la bonne compréhension de ce que vous avez dit. Mettez vos collaborateurs en confiance et précisez-leur de vous faire répéter si quelque chose n'a pas été clair pour eux. Vous mettrez alors en place un cadre rassurant où chacun se sentira plus libre de s'exprimer.

     

  5. Enfin, imaginez la culture comme un iceberg. La langue, la tenue vestimentaire n'est que la partie émergée de l'iceberg. Il est intéressant d'observer la partie invisible, là où siègent nos fondamentaux communs. Les valeurs en font partie et constituent un pilier puissant pour fédérer une équipe. Prenez un moment avec vos collaborateurs et listez individuellement au moins 10 valeurs qui sont pour vous les plus importantes (ex: la confiance, la satisfaction, .....) puis mettez en commun le fruit de votre réflexion et écrivez sur quelles valeurs vous vous rejoignez. Vous bâtissez ainsi non seulement le socle de votre équipe mais vous découvrez aussi l'autre sous un autre aspect. En effet, peut-être allez-vous réaliser que vous êtes finalement en accord sur le fond. Demandez enfin à chacun sa vision du projet : Quels objectifs poursuit-il? Quelle est sa mission? Quel est son rêve? En récoltant les réponses, vous construisez un projet commun.

     

  6. Célébrez autant que possible vos succès et célébrez vos différences culturelles en permettant à chacun d'intégrer à certaines occasions un peu de sa culture. Soyez imaginatif! Cela peut être un changement d'horaire exceptionnel représentatif du pays d'origine d'un des vos collaborateurs.

Gérer une équipe multiculturelle requiert donc un savoir-être bien spécifique. S'ouvrir à l'autre, dépasser son système de croyances et comprendre quelques codes interculturels sont déjà garants d'une bonne cohésion. Au delà d'une posture interculturelle indispensable, ce sont également les codes universels qui vous mènent vous et votre équipe sur le chemin du succès.

Share on Facebook
Share on Twitter