top of page
Posts à l'affiche

5 clés pour réussir votre expatriation - au Portugal ou ailleurs


Le Portugal est devenu au fil des années un lieu phare pour les expatriés. Qu'elle soit motivée par des raisons personnelles ou professionnelles (mutation, suivi du conjoint, envie d'ailleurs ou de changement de vie, ...), l'expatriation représente toujours un choix important et un tournant décisif qu'il convient de préparer en amont pour éviter toutes désillusions. Voici 5 clés pour réussir pleinement votre expatriation au pays du fado et des pastels de nata. 1. Testez votre motivation

Posez-vous tout d'abord les bonnes questions: qu'est-ce qui vous motive pour partir vivre une expérience au Portugal? Est-ce un choix personnel pleinement assumé ou que vous devez faire en raison d'un événement extérieur (mutation, changement de poste, suivi du conjoint, ...)? Quels sont les enjeux et les objectifs? Ce projet est-il en phase avec vos valeurs? Pour cela listez au moins 10 valeurs personnelles fondamentales pour vous (par exemple, la liberté, l'ouverture, le partage, la découverte, ....) puis comparez les avec votre nouveau projet de vie. Qu'en ressort-il? Ce projet est-il totalement conforme à vos valeurs ou observez-vous un décalage? Enfin sur une échelle de 1 à 10, quelle est votre motivation pour réaliser cette expatriation? Si vous vous situez en dessous de 6, identifiez les freins et obstacles qui vous empêchent d'atteindre le maximum. Demandez-vous également de quoi vous avez besoin pour gagner en motivation.

2. Acceptez l'idée de mouvement

L'expatriation est une aventure en perpétuel mouvement traversée par des cycles à l'instar des saisons. Il y a tout d'abord la phase dite d'"été", c'est à dire la période pendant laquelle vous trouvez tout merveilleux: les habitants, le changement de climat et d'ambiance, de nouveaux défis et challenges s'offrent à vous. Il y a ensuite "l'automne"où vous commencez à entrevoir des "failles dans le système". La période "lune de miel" en été laisse peu à peu place à une vision plus réaliste du pays et les premières désillusions apparaissent et s'accentuent en hiver jusqu'à vous poser cette question cruciale "mais qu'est-ce que je suis donc bien venu faire ici?". Heureusement le printemps revient et votre nouveau regard sur l'expatriation vous permet de reconsidérer votre projet et de regagner en motivation. Prendre conscience que l'expatriation n'est pas un long fleuve tranquille et qu'elle demande de votre part de réajuster en permanence votre point de vue est déjà un grand pas vers la réussite.

3. Sortez de vos croyances limitantes

En vous expatriant, vous changez totalement de bain culturel, aussi il est recommandé d'une part de ne pas idéaliser votre futur pays , d'autre part de ne pas transposer votre culture d'origine sur la nouvelle. Evitez autant que possible les comparaisons et les tournures générales comme "on travaille trop ici", "on ne gagne pas assez". Dressez autant que possible la liste des points forts du pays dans lequel vous vous trouvez (ex: qualité de vie, richesse culturelle, nouvelles rencontres, opportunités uniques, ...). Accepter que chaque pays a un système qui lui est propre sans porter de jugement est un vrai signe d'ouverture et de tolérance.