Posts à l'affiche

5 fondamentaux pour communiquer, recruter, négocier et décrypter votre interlocuteur dans un contexte multiculturel grâce à la synergologie (ou l'art de la communication non-verbale)

March 4, 2019

 

La communication non-verbale n'a jamais eu autant le vent en poupe. Il suffit de lire les nombreux articles dédiés au décryptage du langage corporel de nos politiques pour valider l'importance de nos gestes, de notre attitude et de nos mimiques. En effet, derrière les mots que nous choisissons se cache un discours que la synergologie permet de décoder et de nous aider dans de nombreuses situations de communication. Dans un contexte interculturel qui brasse de multiples nationalités et codes culturels, la synergologie peut s'avérer très efficace pour comprendre son interlocuteur.

La synergologie, qu'est-ce que c'est? C'est une discipline qui existe depuis plus de 25 ans et qui vise à décrypter l'esprit humain à partir de son langage corporel. Située au carrefour des neurosciences et des sciences de la communication, elle nous permet de comprendre notre interlocuteur au travers de ses gestes, ses mouvements et les microréactions de son visage. Elle nous permets d'aller plus vite dans la compréhension de l'autre et de gagner du temps dans des situations variées, comme une négociation ou la signature d'un contrat. La synergologie balaye le langage corporel à partir de 1700 items, c'est à dire des signes non-verbaux mais cinq sont fondamentaux :

Les 3 regards (SAM) :

La synergologie passe par trois types de regards pour comprendre l'autre: la statue, l'attitude intérieure et les micro-mouvements.

La statue : c'est ce que nous pouvons observer sur l'être en pied et c'est aussi ce qui fait partie de nous : notre histoire depuis que nous sommes enfant, notre éducation, notre milieu social, notre culture, ... . En fonction de notre éducation, on va avoir une attitude dans sa gestuelle. Par exemple, une personne qui a reçu une éducation autoritaire aura une hypertonicité des épaules. La synergologie va alors s'interroger si cette posture est permanente ou liée à une situation ponctuelle.


L'attitude intérieure : ce sont les émotions gardées ou exprimées, par exemple lorsque je félicite quelqu'un.


Les micro-mouvements : ce sont des gestes d'auto-contact, comme les mains sur le visage, le corps. Par exemple, les micro-démangeaisons signifient que l'autre n'exprime pas tout, les mains sur le visage traduisent un besoin d'être sécurisé et les micro-fixations lorsque je regarde mon interlocuteur montrent que je suis concentré sur ce que me dit l'autre ou au contraire veut dire que je n'écoute plus l'autre si mes paupières ne clignent plus. Observez donc bien le visage de votre interlocuteur pour comprendre ce qu'il ne vous dit pas.


Les 3 types de gestes:

Ils sont conscients, mi-conscients ou non-conscients. La synergologie va surtout s'intéresser aux gestes non-conscients. Par exemple, les pupilles sont dilatées si on est dans un échange de séduction ou au contraire rétrécies si on est en colère. Les gestes précèdent toujours le dicours verbal. Ils peuvent être en accord ou en décalage avec ce que l'on va exprimer. Par exemple, les mains en boucles traduisent la concentration, le frottement des genoux du stress ou la peur de ne pas être à la hauteur, la prise du doigt un signe de mal à l'aise, les pouces qui se frottent un manque de sûreté, les démangeaisons sous le nez marquent un désaccord ou un rejet, le déplacement de poussière imaginaire une peur de se prononcer, les coins de la bouche qui descendent traduisent la peur ou l'anxiété, le fait de se toucher le menton exprimera un doute par rapport à l'entretien, ... .

Les hémisphères et les axes de la tête :

Les hémisphères : C'est un des piliers de la synergologie. En effet, on a observé que l'hémisphère droit du cerveau est celui du lien, de la spontanéité, des émotions; il commande toute la partie gauche du corps et du visage tandis que l'hémisphère gauche est celui de la maîtrise, du contrôle, de l'analyse: il commande toute la partie droite du visage et du corps. Nous ne communiquons pas de la même manière en fonction de ces deux hémisphères. Par exemple, si je dois préparer un discours pour une conférence, je dois contrôler mon discours, trouver le bon rythme, c'est donc la partie droite de mon corps qui va s'animer alors que si je suis avec des amis, c'est la partie gauche qui se mettra en mouvement. Si l'hémisage gauche de votre interlocuteur se présente à vous, c'est qu'il est dans le lien alors que le droit montrera qu'il réfléchit ou qu'il n'est pas forcément d'accord avec vous.


Les inclinaisons de la tête : Les axes de tête sont très importants en synergologie. Si la tête de votre interlocuteur s'incline sur l'épaule gauche, c'est que tout se passe bien, sur la droite, c'est qu'il y a une vigilance voire un désaccord. Lorsque la tête et le menton se soulèvent, cela traduit un complexe de supériorité ou de domination; votre interlocuteur cherche à vous impressionner ou bien cherche à se protéger. Lorsque visage et menton sont baissés, votre interlocuteur vous montre un complexe d'infériorité, voire de la timidité.

 

Les croisements des bras et des jambes : En synergologie, ce n'est pas un signe de fermeture, bien au contraire. Si les bras sont détendus, les articulations des mains ouvertes, votre interlocuteur vous envoie un signal d'ouverture alors que si les bras sont positionnés vers le haut, les mains cachées et les poignets cassés, le signal sera alors celui de la fermeture. Les croisements de jambes traduisent la même chose. Quelle est la raison pour laquelle votre interlocuteur croise ses jambes? Si le croisement de ses jambes crée une bulle avec vous, c'est qu'il est ouvert, s'il les décroise, c'est qu'il y a déstabilisation voire fermeture.

La logique gestuelle:


Imaginez que votre supérieur vous demande de désigner un collègue pour collaborer avec Pierre ou Paul. Vous interrogez votre collègue sur sa préférence. S'il répond Paul avec la main gauche et Pierre avec la main droite, sa préférence ira naturellement vers Paul car l'hémisphère gauche est le siège des émotions.

Comme vous l'avez vu, la synergologie décrypte le langage corporel dans le mouvement. Elle repose sur une démarche humaniste puisqu'elle signifie étymologiquement être ensemble dans le mouvement. Il ne s'agit pas de vérifier si votre interlocuteur vous ment mais de mieux le comprendre dans des situations de communication, comme le recrutement, la négociation, un échange professionnel ou personnel dans un contexte parfois multiculturel. N'oublions pas que l'autre est le miroir de vous-même. Ce que vous observez chez l'autre est le miroir de votre propre façon de communiquer!

 

Séverine BUCHOT

Formatrice & Coach en communication verbale et non-verbale

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload