top of page
Posts à l'affiche

Le coaching : Approches naïves pour une tentative de définition


1. Coach et Coaching, qu’est-ce que cela veut dire ?

Le Dictionnaire fait tout d’abord référence à « un entraineur d’une équipe, d’un sportif de haut niveau ». La définition suivante décrit le coach en tant que « conseiller professionnel qui cherche à développer les performances d'un salarié, d'un acteur, d'un chef d'entreprise, etc. ». C’est cette définition qui se rapprochera le plus de notre propos du moment.

La première précision qui s’impose est que l’une des caractéristiques du coaching est le manque de conseil dans le processus du coaching. Dans ce sens, ICF -la plus grande association internationale qui regroupe plus de 30.000 coachs professionnels dans plus de 134 pays dans les 5 continents- nous propose une définition* assez intéressante de ce mot : « le coaching est un partenariat qui met l'emphase sur l'action que nos clients ont l'intention de prendre pour réaliser leur vision, leurs buts et leurs désirs. »

* version en français d’ICF-Québec

2. Aux origines du coaching

Dans le coaching, il appartient aux individus de trouver leurs propres réponses et d’identifier les solutions adaptées aux défis qu’ils se sont lancés.

« Si l’on interroge bien les hommes, en posant bien les questions, ils découvrent d’eux-mêmes la vérité sur chaque chose » Platon

C'est entre les années 1970 et 1980 que les États-Unis ont compris le potentiel du processus de coaching dans le secteur des affaires et du développement humain. Ils en ont conclu que le coaching est essentiel pour soutenir et aider les personnes, en particulier, dans la sphère professionnelle, afin qu'elles puissent atteindre leurs objectifs de performance et contribuer directement à la réussite l'entreprise.