Posts à l'affiche

Le coaching d’expatriation, un moyen sur mesure et efficace pour optimiser le bénéfice d’une expatriation.

March 5, 2018

 

Quand il s’agit d’accompagner un départ en expatriation, les organisations prévoient le plus souvent un accompagnement de type formation inter culturelle dispensée sur une demie, 1 ou voire 2 journées. Il existe pourtant une autre forme d’accompagnement, plus sur mesure, le coaching d’expatriation qui couvre beaucoup plus complètement les différentes phases de l’expatriation.

 

L’expatriation un parcours en plusieurs étapes

 

L’expérience que vit un expatrié vis à vis de son expatriation peut se séquencer de la façon suivante : la préparation, la phase d’arrivée, la phase de croisière, la phase de départ. 

 

La préparation implique de devoir gérer l’aspect projet familial que l’expatriation signifie, de devoir gérer la fin de son poste précédent, la préparation de sa prise de fonction, la préparation matérielle du départ, la préparation culturelle. 

 

La phase d’arrivée implique de devoir continuer à gérer l’aspect matériel, de s’assurer que le projet familial se passe comme prévu, de prendre son poste, de découvrir et s’adapter à la culture, de se projeter dans sa mission.

 

La phase de croisière implique que l’environnement familial est stabilisé, que l’expatrié est bien installé dans son poste, que les éléments fondamentaux de la culture ont été assimilés et que la part la plus importante de son énergie est engagée dans la réussite de la mission.

 

La phase de départ est la répétition de la phase de préparation mais à partir du pays étranger vers le pays d’origine ou un autre pays. 

 

Le coaching d’expatriation un apport différents des accompagnements classiques

 

L’accompagnement classique de l’expatriation consiste à accompagner la personne avant son départ en agissant notamment sur la préparation matérielle et sur la préparation culturelle. Cela s’effectue à travers l’accompagnement des équipes RH ainsi que la mise  en oeuvre de programmes de découverte / formation  historique et culturel sur le pays. C’est donc un accompagnement nécessaire car il prépare un peu et rassure beaucoup.

 

Le coaching d’expatriation va beaucoup plus loin dans l’accompagnement puisqu’il s’agit d’accompagner la personne expatriée en amont de son départ jusque dans la phase d’arrivée est au delà si nécessaire. Les séances de coaching offrent un espace privilégié où certaines questions, voire inquiétudes peuvent s’exprimer.  L’objectif est d’aider la personne à partir dans les meilleurs conditions de mobilisation possibles en visitant des sujets aussi variés que : le projet d’expatriation, les objectifs à moyen terme, la culture du pays de destination, les écarts liés aux différences de cultures et liés à la personnalité de l’expatrié. 

 

Une fois la personne sur place le coaching continue. Cela signifie que les écarts constatés, tout à fait normaux lorsque l’on est confronté à un environnement nouveau et culturellement différent, feront l’objet de séances de coaching spécifiques lors desquelles l’expatrié pourra mettre en perspective ce qui se joue dans la relation, notamment dans son aspect culturel.

 

Le coaching d’expatriation permet :

 

  • De renforcer les chances de succès de l’expatriation

  • D’accélérer le passage de la phase d’arrivée à la phase de croisière

 

Quelle est la différence entre un coaching classique et un coaching d’expatriation ?

 

 

Les fondamentaux restent les mêmes. Il s’agit d’un coaching, c’est à dire l’accompagnement d’une personne vers des objectifs définis à travers l’activation de ses propres ressources via le questionnement. A cela s’ajoutent deux éléments différenciant :

 

  • Très souvent l’utilisation d’un modèle interculturel qui permet d’identifier en amont les points d’ancrages et les points d’attention que constituent les différences (ou similitudes) entre la personnalité / culture de l’expatrié et la culture du pays de destination. Dans cette phase la posture de coaching se double d’une posture d’apport méthodologique et de contenu.

 

  • L’expérience internationale du coach qui va lui permettre de décoder ce qui se passe et de le relier au modèle culturel en jeux. Cela lui permet d’orienter au mieux ses questions et donc de faire progresser plus vite la personne coachée.

 

Le coaching interculturel d’expatriation est plus efficace car d’une part il adresse précisément les écueils potentiels issus de l’écart entre la personnalité / culture de la personne coachée et la culture du pays de destination et d’autre part il permet de sécuriser la transition en faisant un tour d’horizon du projet professionnel et personnel. 

 

Le coach est là du départ à l’arrivée permettant ainsi une prise de poste efficace et rapide.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

December 24, 2019

Please reload

Posts Récents

Coachs, un petit rappel de la 2ème compétence d'ICF ?

April 25, 2019

1/4
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags